Musique neo-medievale

Stille volk

Fête de la musique oblige, mais surtout fête de la Saint-Jean qui approche et par dessus tout encore fête mystique du solstice d’été, je ne pouvais pas louper l’occasion de vous présenter Still volk qui colle toute à fait à cet univers.

J’ai eu l’occasion de découvrir ce groupe au Cernunnos Pagan Fest il y a quelques années déjà (2007 je crois… ) et l’écouter a été pour moi un grand plaisir. Ils ont transporté la salle dans un univers qui leur est propre et qui justifie largement un petit article dans notre coin des neumes. Il s’agit d’un groupe pyrénéen de musique moderne d’inspirations médiévales, celtes et occitanes qui a tout sa place sur ce site.

Comme l’indique le Myspace du groupe , ils écrivent et tournent sur les festivals depuis 1994 avec une musique et des textes riches de notre folklore et de sonorités traditionnels. Les thèmes traités sont la plupart du temps tirés de la mystique celte, du paganisme et de la sorcellerie.

Le trio Yan Arexis, Patrick Lafforgue, Patrice Roques se forme en 1994 donc, et  produit une première démo  Ode aux lointains souverains dès 1995.

En 1997,  Hantaoma évoque avec sensibilité le folklore des auteurs pyrénéens dans des tonalités très médiévales.

En 1998,  Ex-uvies, l’album suivant, mêle pour la première fois des influences plus modernes avec des instruments contemporains au style du groupe. De fait, le groupe dérive un peu vers le folk metal dans ses influences.  Yan quitte le groupe la même année.

En 2001, le troisième album sort. Intitulé Le Satyre cornu, il marque un vrai retour à la musique médiévale sur des thèmes fantastico-orgiaques. Maudat restera fidèle à cette thématique en narrant l’histoire d’une sorcière dans ses sabbats mystiques.

En 2003, le groupe décide de se consacrer entièrement à la scène en utilisant son répertoire et en reprenant à sa manière les chansons traditionnelles telles que Qui veut chasser une migraine qui m’a permise de les rencontrer et de retenir le nom en 2007.

Un nouvel album est paru en 2009 : Nueit de Sabbat reprenant les thématiques fantastiques qui ont fait connaître le groupe dans de nouveaux morceaux. Au passage deux nouveaux musiciens se sont greffés à l’aventure : Sarg et Nereide.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

You must be logged in to post a comment.