Histoire de la langue

Ancien francais

Rien de plus facile me direz-vous, pour apprendre l’ancien français il suffit de lire des livres bilingues ancien/français moderne… et bien oui et non.  C’est un petit peu plus complexe que ça puisqu’il n’y a pas de formes réellement fixes de la langue en vieux françois. La première chose qui choque c’est qu’un mot identique peut avoir plusieurs formes écrites différentes d’une page à l’autre du livre.

L’apprentissage de l’Ancien français impose donc une certaine gymnastique et l’envie de découvrir l’histoire de la langue française. Pour ceux qui auraient appris le latin les difficultés ne sont guère plus grandes.

Voici une ressource wiki très intéressante pour commencer l’étude de la langue : Grammaire élémentaire de l’Ancien français. Je recommande donc la lecture de textes bilingues en parallèle avec l’étude de cette grammaire. Je dispose également de certains ouvrages intéressants comme Initiation à l’Ancien français de Sylvie Bazin-Tacchella, Ancrages, chez Hachette supérieur qui sont très abordables et clairs.

L’achat immédiat d’un dictionnaire n’est pas important, il existe des ressources en ligne suffisantes qu’on peut trouver sur Lexilogos. Plus simple encore le Centre national de Ressources textuelles et lexicales propose un lexique en ligne.Toutefois, si votre motivation est telle que vous souhaitez investir, ne vous en privez pas.

Dans un premier temps, laissez vous transporter par vos légendes préférées, tout en regardant à la fois la langue originale pour essayer d’y repérer des structures grammaticales que vous étudiez, et la traduction proposée ensuite. Ne vous découragez pas, c’est toujours déroutant au début. Je recommande les traductions fournies par la collection Lettres gothiques qui me paraissent plus fidèles, mais c’est une affaire de goût.

Pour bien maitriser l’Ancien français, il n’y a pas de secret … apprendre la grammaire, acquérir du vocabulaire progressivement… tout cela demande des efforts et du temps, mais très vite c’est encourageant de lire dans le texte et de piéger soi-même les traducteurs un peu rapides.

Si vous le souhaitez, contactez-moi pour obtenir des listes d’ouvrage, de l’aide ou bien d’autres conseils, je serais ravie de partager mon expérience avec vous tous même si je dois être un peu rouillée depuis la fac.

Bon courage

2 Responses to Ancien francais

  1. alice says:

    pourquoi ne laissez vous pas un espace pour rédiger un corpus alors que c’est un dictionnaire?

  2. Cernunnos says:

    J’ai du mal à comprendre votre question… vu que l’espace pour rédiger sur ce site est double.

    J’invite les gens à réagir en commentaire d’une part, d’autre part l’inscription sur le site donne la possibilité de soumettre des articles à la validation.

    Pour compléter les informations que je donne, il suffit d’y réagir par commentaire ou de faire soi-même un article plus complet.

    Les liens que je propose ne sont que des moyens d’approche, je ne suis qu’utilisatrice de ces derniers. Je vous invite donc à prendre contact avec eux si votre question porte sur ces derniers.

You must be logged in to post a comment.