Vie quotidienne

Evolution de la famille au Moyen-age.

Au bas Moyen-âge, le modèle de la famille germanique l’emporte progressivement sur le modèle de la famille romaine. On suppose que la réalité sociale a progressivement amené les gens à plus de solidarité dans la famille. C’est l’émergence  chez les nobles du sentiment de lignage.

Eugènes de Rozière, dans Bibliothèque de l’école des chartes - volume 13, 1852,  p. 399, nous dit : “La famille romaine avait pour base la puissance paternelle, pour lien la parenté civile ; la famille germanique reposait tout entière sur la parenté naturelle : l’une était constituée au profit exclusif du chef, l’autre était organisée dans l’intérêt des membres.” Tous les mâles en âge de combattre ont voix au chapitre, même si l’ancêtre garde la direction de la famille.

C’est ainsi qu’émerge la notion de “lignage” particulièrement importante pour la féodalité. Le lignage est un ensemble de personnes, en vie ou décédées,  qui descendent d’un même ancêtre.

Toute l’évolution du concept durant la période médiévale repose sur le passage du lignage étendu au lignage agnatique (qui ne tient compte que des consanguins par les mâles). Ceci évite une trop grande dispersion du patrimoine.  C’est un concept capital pour comprendre la féodalité.  Nous essayerons de revenir ultérieurement sur ce thème.

Revenons plutôt à notre conception de la famille. Elle est , et particulièrement chez la noblesse, le socle des transmissions morales. On transmet à ses enfants par le sang et l’éducation ses qualités de noble. De même, on pratique souvent le même métier de père en fils pour les autres.

Le poids du lignage dans le droit médiéval est particulièrement important dans la mesure où on va constituer progressivement un capital foncier et agraire pour la famille en même temps qu’un capital historique et moral.

On imagine aisément quel put être le poids des pressions sociales sur les jeunes couples à marier au nom de ces mêmes lignages, comme évoqués dans les articles précédents sur les relations entre les hommes et les femmes , et le mariage.

You must be logged in to post a comment.